La Petite Gare Aubut

Le batiment

Cette petite gare, dont nous ne connaissons pas l’emplacement premier, était située ces dernières années sur les terrains du CN de Rivière-Bleue. Après avoir servi en tant que gare pour les voyageurs, comme nombre de ses semblables essaimées sur tout le territoire, elle a été déplacée et utilisée pour entreposer de l’équipement (dans le storage room) et sa salle d’attente, comme lieu de repos pour les cheminots. L’observation de la charpente intérieure de la partie entrepôt indique qu’à un moment, elle a été agrandie; une de ses poutres porte l’inscription "Edmundston". Elle fut sauvée de la démolition et restaurée par la Corporation du patrimoine de Rivière-Bleue.

La gare AubutLa gare Aubut
Le bâtiment n’est pas sans rappeler «La gare Aubut». Celle-ci était située au Pied-du-Lac (voir Google Maps) au Lac Long, près du moulin de Monsieur Victor Aubut. À l’époque, cette scierie engageait 16 travailleurs et était desservie par une «side line». Nous aimons croire qu’il existe un peu de la gare Aubut dans cette petite gare, et c’est pourquoi, dorénavant, nous la nommons La Petite Gare Aubut

L'exposition "Les chemins de fer du Témiscouata"

présentée dans le Petite Gare Aubut

De la moitié du XIXe siècle jusqu'en 1930, le comté de Témiscouata avait une superficie beaucoup plus importante que celle que nous connaissons aujourd'hui. Trois chemins de fer reliant le Nouveau-Brunswick (et la Nouvelle-Écosse) au reste du pays le traversaient. L'Intercolonial Railway longeait le fleuve, alors que le Temiscouata Railway (de Fraserville à Edmunston, et maintenant disparu) et le National Transcontinental Railway parcouraient le comté du nord au sud(voir la carte sur le site de BAnQ).

À voir et à entendre dans la Petite Gare Aubut :

  • Dans le storage room : L’histoire du National Transcontinental Railway (CN) et duTemiscouata Railway  : à travers des cartes anciennes, plusieurs vidéos sur le chemin de fer et les trains, 6 gares-miniatures, et divers artefacts.
  • Dans la salle d’attente : Selon les ans, une mise en scène d'une salle d'attente des débuts du XXe siècle, ou celle d'une salle de repos des cheminots. Aussi, 4 témoignages
    audibles par écouteurs : des anciens se souviennent et vous racontent la gare de leurs jeunes années.

Lire aussi :